Message de Frédéric Miguet, président du CSV

Chers supporters et amis du CSV,

Il y a maintenant un an, le CSV terminait en tête de sa poule et entamait les phases finales du championnat de France de Fédérale 2. Quelques semaines plus tard, le 26 mai, nos joueurs décrochaient la victoire en huitième de finale contre le CA Orsay et notre club renouait avec la Fédérale 1. Une journée et une fête mémorable que nous n'oublierons jamais.

Une belle aventure commençait, avec des hauts et des bas, mais on gardera en souvenir les beaux matches que les Bleus & Blancs nous ont offerts à l'Escale, notamment les victoires contre le RC Suresnes et l'AS Mâcon, le point de bonus défensif contre le RC Massy-Essonne… Des équipes professionnelles avec des joueurs qui s'entraînent quotidiennement.

Le 8 mars, après la victoire à la maison contre le RC Drancy, le CSV pointait à la dixième place du classement de sa poule. Une position synonyme de maintien, mais un maintien qu'il allait falloir défendre lors des quatre dernières journées de championnat.

Mais le coronavirus allait changer la donne, et la pandémie qui s'est abattue sur la planète a tout stoppé. Depuis le 13 mars, les activités du CSV sont à l'arrêt. Les terrains de l'Escale, habituellement si animés du lundi au dimanche, sont depuis déserts. Et l'on ne sait toujours pas quand on aura le plaisir de rechausser les crampons pour retourner sur le pré.

Un arrêt total qui n'est pas sans conséquences : plus aucune recette de quelque nature que ce soit n'est enregistrée depuis cette date, rendant délicat le passage de la fin de cette saison, mais hypothéquant également le démarrage de la suivante.

Néanmoins, depuis le 13 mars, le comité directeur travaille sans l'ombre sans relâche pour trouver des solutions, en relation constante avec les autorités publiques, la FFR, nos partenaires, les banques…

La Fédérale 1, nos joueurs se sont battus pour y accéder et pour y rester, les bénévoles qui font vivre le club ont eux aussi tout donné mais elle impose des obligations que, dans la situation actuelle, il devient compliqué d'assumer. Le CSV, c'est aussi depuis des décennies un club formateur, et l'excellence de cette formation – reconnue par la labellisation 3 étoiles de l'école de rugby et celle du centre d'entraînement Groupama – reste notre priorité.

 

Le 22 avril, au terme de deux heures de travail et de discussion, le comité directeur a fait un choix sage de gestion en répondant favorablement à la possibilité qui nous était offerte par la FFR, en renonçant à notre maintien en Fédérale 1 acquis sportivement et en demandant la relégation en Fédérale 2 sans pénalité sportive (pas d’interdiction de disputer des phases finales la saison prochaine). Le CSV est un club sportif, mais c'est aussi un outil pour le territoire qu'il nous faut préserver.

Notre objectif est de construire un projet pérenne à tous les niveaux, que ce soit sur le plan sportif, humain, territorial, partenarial et financier, pour envisager une remontée à court terme en Fédérale 1.

 

Nous pouvons tous être fiers de cette aventure qui n'aura duré qu'une saison, mais une aventure avec laquelle nous voulons renouer dès que le contexte nous le permettra.

Dès que cette crise sera derrière nous, nous sommes sûrs pouvoir compter à nouveau sur vous pour encourager nos joueurs à l'Escale et à l'extérieur, comme vous savez si bien le faire.

 

Frédéric Miguet, Président du CSV


RESULTATS

 Samedi 7 mars 2020

Cadets - National U16

Stade Dijonnais 15 - 31 CS Villefranche

 

Juniors - National U18

RC Clermont-Cournon d'Auvergne 8 - 47 Rst Villefranche/Arcol

 

Dimanche 8 mars 2020

Fédérale 1

CS Villefranche 29 - 19 RC Drancy


Les collectivités partenaires du CSV



Rejoignez-nous sur notre page Facebook ! 


 Retrouvez-nous également sur

Instagram !

CS Villefranche sur Saone sur Score'n'co
CS Villefranche sur Saone sur Score'n'co