Le CSV au Creusot

Après les deux victoires à domicile contre Montmélian la semaine dernière, les séniors se déplacaient chez les bourguignons du Creusot.

 

En lever de rideau, l'équipe B fort de sa dernière victoire à domicile débutait la rencontre de la meilleure des façons en inscrivant les premiers points de la rencontre par un drop de l'ouvreur Tanguy Geoffray dès la 8ème minute. Les locaux réagissait en marquant un bel essai en bout de ligne, essai transformé qui porte la marque à 7 à 3. Le Creusot va par l'intermédiaire de son ouvreur inscrire 3 nouveaux points sur pénalité. Le CO Creusot mène alors 10 à 3. Dans un match équilibré, les locaux inscrivent un drop plein d'opportunisme en bord de ligne de touche et mène alors 13 à 3. 

La mi-temps est sifflée sur le score de 13 à 3 en faveur des locaux. 

Le coaching en 2ème mi-temps avec les entrées notamment des deux juniors, Nicolas Degoutte et Yann Selles venus prêtés main forte à un groupe séniors pas épargné par les blessures permettent aux caladois de revenir dans le match. 

Un essai de Mickaël Orfano tout en puissance à la 76e relance le match et le score passe à 13 à 8 toujours en faveur des locaux. 

13 à 8 sera le score final et permettra aux réservistes de revenir avec un point du bonus défensif.

 

15h10, les équipes fanions entrent en piste, avec des ambitions indentiques remporter ce match et surtout oublier les prestations du week-end précédent (lourde défaite au Creusot à Rumilly, 78 à 14, et une courte victoire des caladois contre l'avant dernier, Montmélian). Ce sont les locaux qui mettent une grosse pression sur les visiteurs mais ne concrétisent pas une large domination. C'est au contraire, les caladois qui inscrivent un essai par Kévin Ichard (19 ans) plein d'opportuniste suite à une inspiration de Florian Napoly.  Le CSV mène alors 5 à 0, un peu contre le court du jeu. Les locaux remettent la main sur le ballon et vont inscrire coup sur coup 3 essais transformés et dominent sans conteste cette première mi-temps. Cette fin de cette première mi-temps sera marqué par une agression sur Florian Napoly (coup de tête) dans le dos de l'arbitre qui obligera le capitaine et numéro 9 à sortir sur blessure (et 5 points de suture en prime !).

La seconde période ne ressemblera en rien à la première avec des caladois plein de détermination. Suite à une échaffourée, l'arbitre (par ailleurs auteur d'une bonne prestation) sortait deux cartons avec deux couleurs différentes : 

1 jaune pour Steven Bouchacot et 1 carton rouge pour le pilier droit du Creusot, coupable d'un coup de pied. Les deux équipes allaient jouaient alors à 14 contre 13 pendant quelques minutes suite à une premier carton jaune pour le Creusot en première période. C'est à partir de ce moment que les caladois allaient inscrire coup sur coup 3 essais. 

Le premier par Alexandre Sénart suite à un enchaînement des avants, transformé par Jonathan Guyot. Le score est alors de 21 à 12 pour le Creusot. Le CSV poussait alors et suite à une belle percée de Fabien Cruz qui servait Hugo Notturno qui faisait parler sa vitesse pour marquer le 3ème essai caladois ! Essai à nouveau transformé par Jonathan Guyot. Le score : 21 à 19 pour le Creusot. 

A la 65e, suite à une des rares incursions dans le camp caladois, le CO Creusot inscrit une pénalité et porte la marque à 24 à 19. 

Les Caladois ne lachent pas le match et marque un 4ème essai par Karim Kabi en coin. Le score est alors de 24 à 24 et la transformation est à venir pour Jonathan Guyot. L'arrière du CSV qui a pris le relais de Florian Napoly sortit sur blessure, s'élance et le ballon tape le poteau gauche ! 

Les deux équipes sont à égalité et il reste encore 10 min à jouer. 

Le CSV est à nouveau dans le camp des bourguignons et sont à deux doigts d'inscrire un 5ème essai mais sur une mêlée, l'omniprésent n°8 uruguayen fait un départ (alors que la mêlée était à 7 joueurs !), et transperce le rideau caladois. L'action se termine sous les poteaux et l'arbitre siffle pénalité en faveur des locaux et sanctionne Florian Marquet d'un carton blanc. Pénalité transformé par le CO Creusot qui repasse devant au tableau d'affichage, 27 à 24. 

La fin du match sera à l'avantage des locaux qui taperont en touche sur pénalité pour clore un match à deux visages et qui permet aux locaux de revenir à 1 point des caladois au classement.

 

Journée qui sera marquée par la victoire bonifiée de Montmélian face à l'ASVEL, la défaite à domicile de Beaurepaire face au leader Rumilly (15 à 16), une victoire à l'extérieur de Seyssin sur le terrain de Vichy (22 à 19), une défaite à domicile de Pontarlier face à Saint Savin ( 7 à 27). 

 

Le CSV reste 5ème au classement pour l'équipe 1 et 4ème pour l'équipe B. 

 

Prochains match, le dimanche 16 mars avec la réception de Beaurepaire (3ème au classement).

 

Résultats des équipes de jeunes ce week-end : 

 

Cadets Teulière A s'impose avec le bonus offensif contre Romagnat sur le score de 59 à 6. Les juniors Balandrade ont gagné sans jouer contre Romagnat (forfait) et marque comme le réglement l'impose 5 points au classement et 25-0 au score.

Les Cadets Territoriaux qui recevaient l'équipe de Bron, malgré une bonne réaction en seconde période s'incline sur le score de 52 à 10. Les juniors phliponeau du bassin se déplaçaient quant à eux à Bellegarde et après une première mi-temps compliqué au tableau d'affichage (35 à 0), s'inclinent sur le score de 42 à 10.