Romain Ménargues : les valeurs du rugby retrouvées au CSV

La saison est déjà entamée, mais on continue notre découverte de nos nouvelles recrues avec Romain Ménargues, désormais talonneur au CSV.

 

On ne commence pas forcément le rugby, mais on peut néanmoins se retrouver dans ses valeurs ; c'est le cas de romain Ménargues. "Jusqu'à l'âge de 14 ans, je faisais de l'athlétisme, surtout du cross, de la course de fond. C'est un copain qui m'a fait basculer dans le rugby. Je l'ai accompagné à un entraînement et j'y suis resté". Le partage, c'est ce qui a séduit romain : "L'athlétisme est un sport solitaire, l'esprit d'équipe, ça me manquait, mais aussi tout ce qu'il y a autour. Sur un terrain, je suis assez cabocheur, on se cogne mais en dehors, on est potes". C'est à Chalon-sur-Saône qu'il a fait ses premières armes et qu'il est resté avant de partir pour le CSV. "On a fait le titre de champion de France en 2011. Cette année-là je jouais en première année Reichel, L'entraîneur n'avait pas voulu me prendre parce que je n'étais pas assez lourd. Les entraîneurs de l'équipe première m'ont sélectionné car tout ne se fait pas sur le physique". Alors qu'il avait commencé le rugby au centre, il évolue désormais comme talonneur ou troisième ligne aile, depuis 6 ans.

S'il a aujourd'hui rejoint les rangs du CSV, c'est à la fois pour des motifs personnels, mais également pour le projet sportif : "J'ai suivi ma copine qui travaille à Villefranche depuis un an. J'avais aussi des contacts avec Nicolas Leroy qui m'a expliqué le projet, ça m'a plu. J'ai ensuite rencontré Frédéric Miguet et Franck Kaninka. Je venais d'un club où tout était très compliqué, avec neuf mois sans avoir pu jouer. Mais j'ai retrouvé ici les vraies valeurs du rugby".

Romain Ménargues s'est aujourd'hui bien implanté dans la région : chef de rayon dans une grande surface de la région caladoise, il a pu aménager ses horaires pour les entraînements et les matches. "J'ai tout de suite été bien intégré par les joueurs, l'encadrement et les dirigeants. Je suis content d'être au CSV, un club fier de ses couleurs".

Écrire commentaire

Commentaires: 0