Bilan du week-end : des cadets victorieux

Pas de rencontres pour les seniors ce week-end, mais toutes les autres équipes, de l'école de rugby aux juniors, étaient sur les terrains et sous la pluie battante, aussi bien à Villefranche qu'à l'extérieur.

 

Les moins de 6 ans étaient à l'entraînement samedi matin, alors que les moins de 8 ans avaient pris la route de Belleville pour un tournoi. Le CSV s'est déplacé chez nos voisins avec cinq équipes (deux en niveau A et trois en niveau B). Si les éducateurs sont contents du jeu produit par les jeunes CSVistes, ils le furent moins par l'organisation "légère" de la compétition et un arbitrage plutôt défaillant.

A l'Escale, ce sont les moins de 10 ans et 12 ans qui connaissaient leur deuxième tournoi de la saison. Ce sont près de 300 enfants qui se sont répartis sur tous les terrains du complexe rugbystique. Outre la forte implication de l'ensemble des éducateurs des catégories, on peut aussi noter et saluer la présence d'une douzaine de minimes pour assurer l'arbitrage et la présence de Romain Ménargues et Maxime Hertzog, joueurs seniors, comme chefs de plateau.

Les cadets Teulière B étaient quant à eux en déplacement à Courpière pour rencontrer l'entente de la Vallée de la Dore (Thiers/Courpière/Ambert). Les locaux étant en effectif incomplet, le CSV a remporté la rencontre mais le match s'est quand même déroulé, nos dirigeants ayant accepté la proposition de l'arbitre et du directeur de match de prêter trois joueurs. Au final une victoire 81 à 0 pour le CSV, avec un bon état d'esprit et une application des consignes donnés.

Les Teulière A jouaient contre l'ASVEL au stade Georges-Lyvet. "Le staff avait décidé de mettre en place une composition d'équipe expérimentale pour débuter ce match, commente l'entraîneur Alexandre Dézé. Les conditions climatiques délicates et la très belle opposition réalisée par les jeunes Villeurbannais nous ont compliqué la tâche lors du premier acte (10-3 pour le CSV à la mi-temps). Quelques joueurs cadres entrés en jeu en seconde mi-temps nous ont permis d'inscrire trois nouveaux essais sans encaisser le moindre point, portant le score final à 31 à 3". Les Caladois pointent ainsi en tête du classement.

Les juniors Balandrade étaient eux aussi à Villeurbanne. Un match dans lequel les Caladois ne sont pas vraiment rentrés, ne parvenant pas à se mettre à l'abri alors qu'ils en avaient les moyens, ne jouant pas chez eux et se retrouvant face à une forte ligne d'avants du côté de l'ASVEL. "Villeurbanne est monté d'un cran, commente Didier Durix, dirigeant de l'équipe, et depuis la victoire face à Meyzieu les joueurs se croyaient à l'abri".

Les vétérans participaient samedi au tournoi UFAR à La Tour de Salvagny. Avec trois victoires et un match nul, ils avaient bon espoir de terminer en tête et remporter le challenge du fair play et le bouclier du GRL qui leur échappe depuis trois ans, mais ce ne fut pas le cas. Les voies de l'UFAR et du calcul des points sont impénétrables…

Photo : ©Philippe Guillet

Écrire commentaire

Commentaires: 0