Week-end intense en perspective à l'Escale

Si le week-end dernier était des plus calmes pour le CSV, celui qui arrive s'annonce des plus chargés avec plusieurs rencontres à l'Escale.

 

Le week-end dernier, la vague de froid n'avait pas épargné les terrains de l'Escale, qui ont été interdits à raison par l'Agglomération de Villefranche-Beaujolais-Saône. Seule rencontre pour le CSV, le déplacement des cadets Teulière B à Saint-Martin-du-Lac pour le match contre Rhône-Loire-Saône, dans un stade champêtre et boueux. "Cette équipe était venue s'imposer à l'escale au match aller, et les jeunes joueurs souhaitaient prendre leur revanche. Malgré une défaite 22-15, la mission a été accomplie en scorant trois essais et forçant ainsi les locaux à batailler pour arracher la victoire", commente le coach Alexandre Dézé.

Samedi matin, à l'issue de l'entraînement de l'école de rugby qui s'est déroulé sur le terrain synthétique, les conscrits sont venus saluer les jeunes CSVistes nés en 7 de la catégorie Moins de 10 ans. Vous pouvez retrouver les photos de Louis Peyron en cliquant ici.

A compter du vendredi 3 février, les terrains de l'Escale vont retrouver les crampons des CSVistes avec pour démarrer, un match des vétérans contre les Globe Trottar (Villeurbanne).

Le lendemain, samedi 4 février, outre les entraînements de l'école de rugby le matin, ce sont les cadets Teulière A et les juniors Balandrade qui vont affronter l'ASVEL à l'Escale à 14 h 30, l'entente de la Vallée de la Dore (Thiers/Courpière/Ambert) ayant déclaré forfait contre nos Teulière B en raison d'un effectif insuffisant en nombre. L'équipe première des Minimes se déplacera en tournoi à Clermont-Ferrand.

Le dimanche 5 février, le collectif seniors recevra dans le cadre du championnat de France de Fédérale 2 le CS Beaune. Après deux week-ends de repos forcé en raison de l'impraticabilité des terrains aussi bien à Montmélian qu'à Arnas, c'est un match crucial et attendu pour l'équipe fanion du CSV.

Écrire commentaire

Commentaires: 0