Et l'Escale devint un stade international

Tournois et matches pour les équipes du CSV ce week-end, mais l'actualité numéro du CSV ces derniers jours reste sans aucun doute le match France-Pays de Galles U18 qui s'est tenu le 19 mars.

 

Une fois n'est pas coutume, le week-end a commencé pour le CSV dès le vendredi soir. En raison du match France-Pays de Galles U18, la réception de Saint-Savin a été avancée au 17 mars à 20 h 30. Le terrain Nord a accueilli la rencontre des équipes réserves. Et c'est une victoire à 5 points qui est venue couronner les efforts déployés par les "Bleu & Blanc" au terme d'un gros match avec des plaquages à foison. Mené à la mi-temps, le CSV a dominé Saint-Savin en seconde partie pour conclure sur le score de 37 à 13 !

Dans le même temps, sur le terrain Sud, ce sont les équipes premières qui s'affrontaient. A la mi-temps, le CSV menait 13 à 12. Mais en seconde mi-temps, un enchaînement d'erreurs fatales n'a pas permis aux joueurs de remporter la partie face à une équipe adverse très organisée. Avec une défaite 23 à 30, le CSV a dû se contenter du bonus défensif dans cette rencontre qu'on aurait pu gagner.

Le samedi, seuls les moins de 6 ans étaient à l'entraînement. Les moins de 8 ans ont participé à un tournoi chez nos voisins bellevillois avec de belles performances pour nos jeunes joueurs dans une compétition bien organisée. Les moins de 10 ans étaient à Rhodia, une autre compétition bien gérée avec là encore de bons résultats. Les moins de 12 ans étaient quant à eux à Bourg-en-Bresse, avec de belles victoires engrangées dans un bon climat et de jeunes joueurs qui ont performé.

Les juniors Balandrade jouaient le samedi après-midi à Arnas, sur le terrain Sud, contre le CO Le Puy. Un match remporté sportivement par les jeunes CSVistes, même si l'enjeu – la victoire pour décrocher la qualification – était moindre, Le Puy s'étant présenté en effectif incomplet. Les photos de Philippe Guillet en cliquant ici !

Le dimanche matin, l'Escale accueillait l'étape territoriale du challenge Orange et le rassemblement régional féminin. Plus de 240 jeunes joueurs et joueuses de moins de 14 ans prenaient part aux ateliers. Suite à un désistement, le CSV a présenté un groupe qui est parvenu à se qualifier pour la finale parisienne qui aura lieu le 3 juin 2017 dans le cadre de la finale du Top 14. Les photos de Louis Peyron en cliquant ici.

 

Trois mois de préparation, une dernière semaine sur les chapeaux de roues pour peaufiner les derniers détails de l'organisation… Le match France-Pays de Galles aura été un gros morceau, un essai que le CSV se devait de transformer pour démontrer sa capacité à organiser un événement international pour le compte de la Fédération française de rugby. Un premier entraînement pour les Bleus le vendredi après-midi avant une réception en mairie de Villefranche par le député-maire Bernard Perrut avec les traditionnels échanges de cadeaux et les premiers encouragements des élus et divers officiels.

Dimanche 19 mars au matin, H-8 avant la rencontre : les premiers bénévoles arrivent et à s'affairer. Mise en place des buvettes, vérification des barrières, lancement de la préparation des repas, derniers affichages, distribution des consignes, et réception des équipes du challenge Orange et du rassemblement féminin qui allait occuper tous les terrains de l'Escale ! Les accompagnateurs et parents des minimes investissent l'espace, avant que le public du match ne franchisse lui aussi les portes du complexe rugbystique. Au caveau des Compagnons du Beaujolais à Lacenas aussi on s'affaire, pour préparer les repas d'avant-match et le diner de gala du soir. H-90 minutes : les équipes de France et du Pays de Galles franchissent les portes des vestiaires, et viennent planter leurs crampons sur le gazon du terrain d'honneur, sous les applaudissements des supporters, non seulement français mais aussi gallois, à en juger par les drapeaux vert et blanc ornés du dragon rouge brandis ci et là dans la tribune. 15 h, après avoir entendu les hymnes nationaux, le match commence. Les Bleus ont tenu tête à leurs adversaires, retournant aux vestiaires 22à 22 à la pause, avant de prendre complètement le match à leur compte, imposant leur rythme à des Gallois dépassés physiquement. Score final : 46 à 34 pour les jeunes tricolores ! Les photos de Louis Peyron sont disponibles ici. Au-delà du résultat sportif qui appartient seul aux rugbymen français, le CSV peut tirer un premier bilan de la rencontre : avoir réussi à faire venir à l'Escale près de 2 000 personnes, mais aussi à mobiliser autour de lui plus d'une centaine de bénévoles : dirigeants, éducateurs, entraîneurs, joueurs… mais aussi amis du rugby et du club ! Un premier essai d'organisation de grande envergure transformé avec la manière, à en juger par les remerciements du vice-président de la FFR, Maurice Buzy-Pucheu, présent tout le week-end aux côtés de l'équipe de France. Une réussite que les dirigeants du club se sont promis de pérenniser dans l'avenir.

Écrire commentaire

Commentaires: 0