A quelques encablures de Roanne

Les juniors en finale du championnat du Lyonnais, les cadets largement en tête de leur poule… Nos jeunes sont sur la bonne voie pour cette fin de saison !

 

On aurait pu penser que le CSV prendrait un week-end de repos bien mérité après le match France-Pays de Galles U18 qui a mobilisé toute l'énergie du club et de ses bénévoles… Mais il n'en fut rien. Le samedi matin, l'école de rugby s'est entraînée comme d'habitude, avec une petite particularité : le renfort de deux joueurs seniors aux côtés de l'équipe d'éducateurs.

 

L'après-midi, le terrain d'honneur a retrouvé d'autres juniors après les tricolores le 19 mars, les "Bleu & Blanc" en Balandrade. Un match important que cette demi-finale du Lyonnais contre l'ARCOL, première rencontre couperet d'une série qu'on espère la plus longue possible. Le CSV a su marquer rapidement mais sans pouvoir faire évoluer le score plus avant. Si ce n'est pas leur meilleur match de la saison, nos juniors ont su conserver leur avance sans prendre de point, sans rien lâcher en défense, concluant la rencontre 8 à 0 contre leurs adversaires du jour. Pour pouvoir emporter la belle contre Meyzieu en finale le 8 avril à Roanne, il va falloir prendre un cran et être capable de se remettre au niveau qu'on a pu connaître, justement lors du match aller contre Meyzieu. Retrouvez les photos du match, prises par Louis Peyron, en cliquant ici.

 

Sur le terrain sud, les cadets Teulière A jouaient leur dernier match de qualification contre le CO Le Puy. Un match important car c'était le dernier à la maison pour obtenir une dernière victoire avant le début des hostilités je veux dire les matchs secs. En première mi-temps, pendant 10 minutes nous avons proposé des enchaînements et du mouvement autour des ondes de combat puis transformé le jeu sur l'extérieur. Les joueurs du Puy ont été performants dans les zones de rucks. En deuxième mi-temps avec plus d'intensité sur les porteurs de balle nous avons pu enchaîner beaucoup plus, en alternant le jeu autour au large et dans la profondeur. Les joueurs ont fini le match avec pas mal de nervosité sans plus d'explications. Nous avons écopé d'un carton jaune complètement justifié mais complètement stupide. La force de ce groupe et le mental et la discipline, les systèmes et la stratégie sont appliqués et compris, c'est avec un état d'esprit sans faille et collectif qu'une équipe fait peur et non pas les individus seuls. Neuf essais et cinq transformations ont rempli le tableau d'affichage : 55 à 0 pour le CSV !

 

L'équipe Teulière B était quant à elle en déplacement pour rencontrer le Rugby Club Billomois, leader invaincu de la poule. Les Caladois étaient amputés de nombreux joueurs (17 sur la feuille), du fait du double report de ce match dont la date définitive a été décidée tardivement. "Les jeunes CSVistes ont résisté une mi-temps, manquant de réalisme dans les derniers mètres, et concédant quelques points aux joueurs locaux, plus réalistes (10-0 à la pause). La profondeur de banc de nos adversaires a fait la différence face à des ciel et blanc épuisés de repousser les assauts des locaux. Malgré de belles phases de jeu, ils ne parviendront pas à franchir la ligne de but. Les Auvergnats inscriront 6 essais durant ce second acte. À noter le comportement exemplaire de nos joueurs, qui n'ont rien lâché et sont restés solidaires jusqu'au coup de sifflet final", commente le coach Alexandre Dézé.

Écrire commentaire

Commentaires: 0