Direction Roanne ce week-end

Tournois, matches, entraînements… Le week-end dernier fut très rempli pour le CSV, le prochain promet de l'être tout autant.

 

Si les moins de 6 ans sont restés samedi dernier à l'Escale, les autres catégories de l'école de rugby étaient toutes en tournois. Les moins de 8 ans ont ainsi pris la route pour Meximieux. Pas le meilleur de l'année, gâché par la pluie qui s'est abattu sur les terrains. Les moins de 10 ans étaient quant à eux à Feurs ; bilan assez morose côté résultats et nombre d'engagés sur la journée pour le CSV. Les moins de 12 ans étaient partis en tournoi à Saint-Genis-Laval ; là aussi une après-midi longue, avec quelques revers encaissés par l'équipe 1.

Les moins de 14 ans étaient quant à eux sur trois fronts. L'équipe 1 avait ainsi pris la route d'Aix-les-Bains et a remporté ses deux matches, malgré une organisation compliquée. L'équipe 2 était à Vizille, un tournoi là aussi pluvieux. Un premier match gagné 19-0 contre Vizille avec des joueurs qui ont fortement bataillé pour emporter la victoire. 
Un second match accroché contre Grenoble ; l'équipe est un peu sortie de son match suite à un essai refusé pour nous et un essai accordé pour Grenoble à tort, mais match gagné 14-12. Les jeunes ont été courageux avec des plaquages dévastateurs. 

L'équipe 3 était à la maison, sur le terrain nord. Un bon tournoi avec beaucoup d'engagement et d'envie ! Le premier match a été perdu assez largement mais le score ne reflète en rien le contenu. Ils ont lâché à 8 minutes de la fin alors qu'il y avait 17-10 pour les autres. Le deuxième match s'est soldé avec une victoire 5-0, petit score mais gros match des notamment en défense. Des jeunes pleins de bravoure.

Après une saison régulière très réussie, avec 14 victoires en autant de rencontres, l'équipe de Cadets Teulière A avait rendez-vous à l'Escale pour son premier match de phase finale face au Servette de Genève en demi-finale du Lyonnais. Le staff appréhendait cette rencontre, car l'hétérogénéité de leur poule n'avait pas permis aux jeunes de disputer beaucoup de matchs relevés cette saison. Les nombreux spectateurs et le caractère particulier de ce match, qui était le premier à élimination directe pour beaucoup de joueurs, n'ont pas rendu timide le collectif cadet, qui s'est montré beaucoup plus entreprenant que son adversaire lors du premier acte, concrétisant leur large domination par trois essais (21-0 à la pause). La seconde mi-temps a vu les Caladois subir le jeu des Helvètes, encaissant deux essais en un quart d'heure. Galvanisés par les encouragements du public acquis à leur cause et par la perspective d'une finale qui leur tendait les bras, les "Bleu & Blanc" ont ensuite su repousser les assauts de Genevois jusqu'à l'issue de la rencontre, qui s'est achevée sur le score de 21-12, mais surtout sur une qualification pour la finale du Lyonnais à Roanne ce samedi. Les photos de la rencontre en cliquant ici.

Le lendemain, le collectif seniors se déplaçait à Saint-Priest. Aucun enjeu pour les deux clubs : le Stade Auto Lyonnais pointait à la huitième place du classement, sans qualification possible pour les phases finales et le CSV, avec sa dixième place, ne pouvait y prétendre non plus. Sans parler du risque inexistant de toute descente, les poules la saison prochaine passant à douze clubs et la FFR ayant stabilisé la composition actuelle, empêchant toute relégation. L'équipe réserve a mené en première partie de la rencontre, 3 à 0. Mais la tension était, malgré l'absence d'enjeu, plus que palpable : une expulsion de chaque côté, quatre blessés pour le CSV et une fin de rencontre agitée avec des échanges de coups. L'arbitrage n'a pas facilité les choses, d'un côté comme de l'autre. "Ce match est à l'image de la saison, commente Yann Dubost, on l'a laissé filer. On a essayé de produire du jeu mais c'était compliqué ". Et pourtant l'envie y était.

L'équipe première a elle aussi tenté de prendre le match à son compte. A la mi-temps, les "Bleu & Blanc" menaient 13 à 12. Mais l'intensité a baissé en deuxième période, pour finalement aboutir à un score sévère : 45 à 16 ! "Le résultat est anecdotique, commente Franck Kaninka, en première mi-temps on a été plutôt bons, avec le vent, mais en seconde mi-temps comme beaucoup de fois cette saison, on a commis beaucoup de fautes, on a laissé échapper des ballons, et on l'a payé à chaque fois". Les photos de Louis Peyron en cliquant ici.

Ce week-end, c'est à Roanne que se dérouleront deux rencontres importantes pour les jeunes du CSV : les finales du Lyonnais pour les cadets Teulière A à 16 H 15 et les juniors Balandrade à 18 h. On vous donne donc rendez-vous au stade Malleval pour encourager les "Bleu & Blanc" !

Écrire commentaire

Commentaires: 0