Le CSV sur tous les fronts pour l'Ascension

Un week-end prolongé riche en événements pour les différentes catégories du CSV, qui étaient toutes sur les terrains, avec comme point d'orgue la qualification des cadets en demi-finale du championnat de France Teulière.

 

Jeudi de la Pentecôte oblige, c'est dès le jeudi que les déplacements ont commencé pour le CSV avec, dans un premier temps, le tournoi des Petits Dauphins pour l'école de rugby à Bourgoin-Jallieu. Un bon tournoi pour les moins de 8 ans qui ont pu profiter d'une belle journée. Les moins de 10 ans sont tombés dans de grosses poules, avec des clubs comme Oyonnax mais ce fut un tournoi très productif, des joueurs qui se sont bien accrochés avec certains qui ne sont qu'en première année. Les moins de 12 ans ont eux aussi engrangé de bons résultats, terminant 2e du tournoi.

Les seniors prenaient quant à eux part à la troisième étape du tournoi à 7 du comité de rugby du Lyonnais qui se déroulaient à Feurs. L'équipe du CSV était incomplète, comme beaucoup d'autres, mais nos joueurs présents ont pu intégrer d'autres collectifs pour jouer, sous un soleil de plomb.

Les minimes étaient en déplacement le samedi 27 mai à Villeneuve d'Ascq pour prendre part à la finale du Super Challenge de France. Une bonne expérience sur le plan sportif et de belles confrontations. Au final, le CSV a accroché la 11e place du challenge sur 18 clubs participants, preuve du bon niveau de la formation du club.

Ce même jour, l'Escale accueillait le concours de pétanque de l'école de rugby. 56 doublettes étaient inscrites, malgré le week-end de l'Ascension et un autre concours à proximité. Une réussite donc pour le CSV que cet événement, dont les bénéfices seront reversés à la famille de Franck Kaninka. Les photos de Louis Peyron sont sur notre site, en cliquant ici.

Les juniors étaient quant à eux à Toulaud, engagés dans le Challenge du Sud-Est Balandrade Elite. Ils jouaient ce dimanche 28 mai les quarts de finale contre le Rugby Club Nîmes Gard. Le match a pris un peu de retard, le club gardois étant arrivé en retard, rien d'étonnant en ce week-end chargé de l'Ascension. A la mi-temps, le CSV menait 8 à 7. A la reprise, les Nïmois ont inscrit un premier essai transformé, le CSV remontant rapidement avec un autre essai. Mais leurs adversaires allaient ensuite prendre le large, plantant deux nouveaux essais. Les Bleu & Blanc ont alors tout donné pour remonter au score, et il ne s'en est fallu que d'un point : le score final est de 26 à 25 en défaveur du CSV. La saison des juniors s'arrête donc là, au terme d'un parcours pour lequel ils méritent d'être félicités. Les photos du match, prises par Philippe Guillet, peuvent être vues en cliquant ici.

Le 28 mai également, nos cadets étaient opposés à l'entente Roval'Drôme, sur le terrain de Saint-Jean-de-Bournay, en quart de finale du championnat de France Teulière. L'adversaire du jour avait battu toutes les équipes invaincues. "Nous n'avions pas trop de renseignements sur eux, confie Xavier Montméat. Nous avons misé sur la conservation du ballon, le réalisme sur chaque occasion notamment en première mi-temps". A peine un quart d'heure après le début du match, les jeunes CSVistes plantaient leur premier essai dans la zone d'embut des Drômois, avant d'inscrire moins de cinq minutes plus tard, une pénalité. Peu avant la pause, leurs adversaires marquaient leurs premiers points. 8 à 3 à la mi-temps ; après la pause les Caladois ont marqué une nouvelle pénalité qui porta leur score à 11 points contre 3 pour Roval'Drôme. Dix minutes plus tard, les Drômois en passait une, remontant à 5 points des CSVistes. 11 à 6, un score qui n'évoluera plus jusqu'à la fin de la rencontre, nos cadets se qualifiant ainsi pour les demi-finales. "Nous avons une bonne défense mais ils étaient dangereux quand ils avaient le ballon, note l'entraîneur, nous avons gagné avec du stress, mais nous aurions tout aussi bien pu le perdre".

Une centaine de supporters caladois avaient fait le déplacement jusqu'en Isère, espérons qu'ils seront encore plus nombreux à l'occasion de la demi-finale qui se déroulera le 11 juin à 15 h contre le Paris Université Club. Le lieu est encore à déterminer. Toutes les photos de Louis Peyron sur notre site en cliquant ici

Écrire commentaire

Commentaires: 0