Une belle aventure qui s'achève

Ce week-end, nos cadets ont affronté l'US Tyrosse à Saint-Céré, en finale du championnat de France. Un match que tout le club attendait avec impatience.

 

Cette finale cadets Teulière avait une saveur particulière. Sur l'ensemble de la saison, aucune équipe n'avait encaissé de défaite. Trois matches nuls pour l'US Tyrosse en phase de poule, un pour le CSV en demi-finale avec une victoire au nombre d'essais. Mais au terme des 70 minutes de jeu, il n'y a qu'une seule équipe qui peut soulever le bouclier Jean-Teulière. En première mi-temps, si certes Tyrosse a ouvert le score, la domination sur le terrain fut sans conteste caladoise mais peu efficace, avec un premier essai marqué à quinze minutes du début de la partie. Le score a évolué en première mi-temps sans pour autant être favorable aux jeunes CSVistes qui ont ouvert la seconde période par un nouvel essai, les replaçant en bonne position. Mais leurs adversaires, plus tactiques, ont su repousser chacune des avancées caladoises, en jouant au pied pour renvoyer les Bleu et Blanc dans leur partie du terrain. Si au nombre des essais réalisés le CSV avait l'avantage, le score final reste toutefois sans appel : au coup de sifflet final, 26 points pour les Caladois contre 31 pour les Tyrossais, qui ont décroché le titre de champions de France. "On est déçus, commente le coach Xavier Montméat, on n'a pas été efficaces sur les vingt premières minutes, ce qui nous a empêché de prendre le score à notre compte. On est mal sortis de notre camp, on a peut-être trop joué. Nos adversaires nous ont opposé un jeu efficace. On aurait pu profiter de leur fébrilité en début de match, ils appréhendaient cette finale plus que nous. On a brûlé trop d'énergie pour sortir de notre camp. Mais cette saison va les aider, notamment en juniors pour ceux qui vont changer de catégorie, ils pourront à nouveau enchaîner sur une belle saison". Pour voir les photos, cliquez ici.

Nos cadets ont toutefois réussi plusieurs challenges. Un premier sportif, en parvenant à se hisser jusqu'en finale du championnat de France. Un deuxième humain, en parvenant à souder tout un groupe et en construisant leur vie collective tout au long de cette saison. Et le troisième challenge est d'avoir réussi à fédérer tout le club autour d'eux : depuis le début des phases finales, un public nombreux les a suivis et ce 18 juin, ce sont deux autocars et de nombreux autres véhicules qui ont fait le déplacement dans le Lot. C'est tout le club qui s'est rassemblé derrière ses jeunes à cette occasion. Des jeunes que les dirigeants du CSV mettront à l'honneur le samedi 1er juillet à 17 h, à l'occasion de la fête du club.

Samedi, les moins de 6 ans, moins de 8 ans et moins de 10 ans étaient en sortie de fin d'année. Les premiers à Walibi, les deuxièmes au lac des sapins à Cublize et les derniers à la plaine tonique de Montrevel. Les moins de 14 ans étaient quant à eux en tournoi à Tournon-sur-Rhône. Une situation compliquée pour eux : hormis l'ARCOL, ils n'ont affronté que des sélections départementales…

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0