Quand le Beaujolais s'offre la Bourgogne et la Champagne

Deux matches, deux belles victoires au compteur pour l'équipe fanion dont la qualification pour les phases finales est assurée et qui ne pointe désormais plus qu'à trois points du leader de la poule, le CS Nuiton.

 

Après une belle victoire à la maison contre le Creusot le 3 mars, le collectif seniors a pris le chemin de la Champagne pour rencontrer ses homologues d'Epernay. Des conditions climatiques dantesques auxquelles la B Développement n'a pas su s'accoutumer, s'inclinant 36 à 10 au stade Paul-Chandon. L'équipe première, qui a débuté son match contre le vent, a quant à elle rapidement su dérouler son jeu, inscrivant rapidement le premier essai sous les perches. Au total, nos Bleu & Blanc ont aplati le ballon à sept reprises derrière la ligne d'embut adverse, ne laissant les Sparnaciens faire de même que trois fois. Score final : 46 à 17 ! Ce week-end, un derby au programme avec un déplacement à Rillieux, pour la 15e journée du championnat de France de Fédérale 2 qui n'avait pas pu se tenir le 27 janvier dernier.

Ce week-end, nos juniors en ligue 2 jouaient eux aussi un match en retard contre le Rhône Sportif ; une rencontre qui s'est elle aussi terminée sur une large victoire 51 à 5 à l'Escale. En matinée, l'école de rugby et les minimes prenaient part à la traditionnelle vente de brioches. Une nouvelle réussite qui va servir à financer leurs sorties de fin d'année. Quatre minimes participaient l'après-midi à l'étape régionale du challenge Orange : Allan Pacoutet, Romain Chalus, Colin Nogier et Mathieu Savary sont revenus avec la victoire ! Prochain rendez-vous pour eux, la finale nationale à Marcoussis !

Si les seniors étaient à Epernay, ils avaient dimanche laissé les clés de l'Escale à la ligue Aura, le CSV recevaient un rassemblement des moins de 15 ans. Les sélections départementales se sont affrontées sur les terrains d'Arnas, permettant ainsi aux potentiels talents de demain de s'exprimer.

Les week-ends de repos au CSV, on ne connaît pas !

Écrire commentaire

Commentaires: 0